24 octobre 2016

La souffrance est-elle absurde ? Quatre interventions

Vous trouverez quatre contributions: 1) Présentation du sujet : du sentiment de l'absurde à l'éthique de la souffrance par Didier Karl 2) Souffrance et altérité par Véronique Barrail 3) Valeur de la souffrance par Guy Karl 4) Un regard clinico-philosophique par Philippe Marchat     1) Présentation du sujet   La question interroge d’emblée la signification d’une expérience, son sens et avec lui son orientation possible, sa direction et sa finalité. L’absurde apparaît lorsque toute signification est vacante... [Lire la suite]
Posté par philoaletheia à 17:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

06 avril 2016

PENSER la MUSIQUE ?

Un ami se demande s'il est possible de penser la musique. Spontanément j'aurais tendance à répondre que moins on pense la musique, mieux on l'apprécie, mieux on la taste et la gouste. La musique est une expérience, non un objet ou un concept. Cela dit, plusieurs philosophes en ont écrit, dont Schopenhauer - qui eut à cet égard un retentissement considérable, et même chez des musiciens - et Nietzsche pour qui "sans la musique la vie serait une erreur". Mais c'est là plutôt une philosophie, voire une métaphysique de la musique, qu'une... [Lire la suite]
Posté par philoaletheia à 15:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 janvier 2013

LE SUJET DE LA CONNAISSANCE

"Le sujet peut se comprendre comme le créateur d'un nouvel agencement en soi-même ou dans la réalité extérieure avec la conscience accrue de son ignorance."
Posté par philoaletheia à 13:21 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
20 mai 2012

La FORMULE du TRAGIQUE

Voici, selon moi, la formule du tragique, qui rend compte à la fois de l’essence de la tragédie comme genre littéraire et musical, et de la pensée tragique comme métaphysique et éthique de l’existence. Le Maître-mot du tragique est le réel, à partir de quoi tout se déplie en corolle. C’est du réel, comme expérience fondatrice, bouleversante et incommunicable, que s’origine une intuition définitive, laquelle pourrait s’exprimer approximativement comme ceci : « cela ne s’arrange pas ». En quoi le tragique s’oppose... [Lire la suite]
Posté par philoaletheia à 12:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 mai 2012

TETRALOGIKON : la quadruple racine de la pensée

Je voudrais exprimer en quelques formules claires et simples les fondements de l'A-philosophie. Pour cela il faut et il suffit de quatre notions, dont la combinatoire exprime l'essence de la chose : Ab-sens, réel, vérité, savoir. L'Ab-sens est le régime du réel, le sens est le régime de l'illusion. Le savoir ne peut saisir le réel, au mieux il peut s'amender à son contact. Le savoir n'est pas la vérité, mais une réprésentation évolutive de l'inconnaissable. La vérité est l'acceuil inconditionnel du réel.    ... [Lire la suite]
Posté par philoaletheia à 12:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 mai 2012

REEL SENSIBLE, REEL IMPREVISIBLE

Pour Epicure la sensation est toujours vraie en tant qu'elle me donne directement le contact avec les objets : expérience de la réalité sensorielle. De loin la tour m'apparaît ronde, de près carrée. C'est qu'elle est ronde de loin et carrée de près. Etre c'est apparaître. Je ne puis rien savoir au delà, ou en deçà. Bien sûr je peux comparer les deux images, il n'en reste pas moins qu'elle m'apparaîtra toujours ronde de loin et carrée de près. Le jugement rectifie d'une certaine manière, en me permettant de comprendre que c'est la... [Lire la suite]
Posté par philoaletheia à 12:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 mai 2012

TETRALOGIKON : de la VERITE

"S'efforcer à faire meilleure la prochaine étape, tant que nous sommes sur le chemin. Puis, arrivés au terme, se réjouir de manière égale." (Epicure : sentence vaticane, 18). Il existe un chemin vers l'excellence, que nous pouvons parcourir étape par étape. C'est le travail de la pensée éclairée par la connaissance, l'expérimentation méthodique, le raisonnement. Hygiène, médecine, philosophie. On n'insiste pas assez sur la dimension volontaire, sur le tonos (l'effort) requis pour la progression éthique, selon une vision paresseuse,... [Lire la suite]
Posté par philoaletheia à 12:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 février 2012

ELOGE DU RISQUE, A LA LISIERE DU REEL

Texte de Rainer Maria Rilke (4 juillet 1924)     « Comme la nature abandonne les êtres au risque à l’aventure de leur désir obscur... et n'en protège aucun particulièrement dans les sillons et dans les branches, de même nous aussi, au tréfonds de notre être ne sommes pas plus chers ; il nous risque. Sauf que nous, plus encore que la plante ou l'animal, allons avec ce risque, le voulons, et parfois même risquons plus (et point par intérêt) que la vie elle-même, d'un souffle plus... Ainsi avons-nous, hors abri, une... [Lire la suite]
Posté par philoaletheia à 11:11 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 juillet 2010

Oedipe aveugle et boîteux sur la route de Delphes

    Partout présente la poésie, dans l’art et la musique, dans les paysages et dans les heures du jour, dans les espaces désemplis de l’activité du monde, dans la langue enfin , dans un rapport éminemment philosophique entre les mots et les choses . Entre lassitude et intérêt , l’opinion des philosophes est parfois tranchée : Nietzsche ne dit-il pas en effet :  “ Je me suis fatigué des poètes ... ils sont tous superficiels , ils sont des mers peu profondes ...ils troublent leurs eaux pour qu’elles en paraissent... [Lire la suite]
Posté par philoaletheia à 11:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
04 juillet 2010

ACCUEIL : Signification d'Alètheia

SIGNIFICATION d'ALETHEIA : PHILO ALETHEIA Ce que l'on désigne, en Occident, sous l'appellation de philo-sophie s'origine explicitement d'un "PHILEIN" d'un "aimer", d'un "désirer" fondamental, désir de savoir ce qu'il en est de l'homme, des dieux et de l'univers.(Oracle de Delphes). Alètheia c'est la vérité. Traditionnellement le philosophe se présente comme l'amant de la vérité, le chasseur de vérité. Dans les premiers temps de la pensée grecque on a pu croire que la vérité était déposée dans... [Lire la suite]
Posté par philoaletheia à 00:14 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,