23 février 2011

1 2 RESONANCE 1 Frange de poussière à la bordure du réel... (GK)
Posté par philoaletheia à 23:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 février 2011

1 2 RESONANCE 1 Le temps s'en va, le temps s'en va, Madame Non le temps, mais nous nous en allons Et bientôt nous serons tous sous la lame...(Ronsard) GK  
Posté par philoaletheia à 23:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 février 2011

Rendez vous exceptionnel

« Les grues sont de retour. » Ne manquez pas de lever les yeux au ciel pour ce spectacle chorégraphique et musical enchanteur. BC En effet, chère Bernadette, j'étais sur un sommet à la frontière franco-ibérique et voilà...DK Quant à moi je me tiens sur toutes les frontières du monde, et je regarde passer les grues de l'éternel retour... GK                                     ... [Lire la suite]
Posté par philoaletheia à 15:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
11 décembre 2010

PROUDHON, l'Irréductible ( 3ème partie)

      Que faire de la démocratie ?     Dans la pensée de Proudhon, la démocratie parlementaire ne peut pas être la solution politique à la libération du couple individu-société. Elle ne fait selon lui qu’assurer la confiscation du pouvoir entre les mains d’une minorité qui s’applique nécessairement  et inlassablement à reproduire l’exploitation . Voici ce que Proudhon pense de la République de 1848 et du suffrage universel :   “ Direct ou indirect, simple ou composé, le gouvernement du... [Lire la suite]
05 décembre 2010

PROUDHON, l'Irréductible 2ème partie

  PROUDHON , l’Irréductible      ( 2ème partie)    Le fondateur d’un  socialisme scientifique ...    àl’écart de tout système   On  est alors mieux à même d’apprécier  ce qui sépare Proudhon du socialisme scientifique de Marx et ce qui peut à l’occasion susciter l’intérêt chez des penseurs du libéralisme . Socialiste , PROUDHON s’en proclame et le proclame hautement , mais il prend bien soin de  définir cette position et sa définition ne souffre aucune ambiguïté... [Lire la suite]
Posté par philoaletheia à 00:43 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
03 décembre 2010

PROUDHON, l'Irréductible 1ère partie

PROUDHON , l’Irréductible    (1ère partie) Un peu comme pour Machiavel à qui l’on prête bien à tort la paternité du machiavélisme (  un machiavélisme mal compris ) , la même méprise éclaire d’un jour douteux la personnalité et la pensée de PROUDHON . Trop souvent en effet on ne le connaît que par le titre fameux de son ouvrage : “ Qu’est-ce-que la propriété ?” et par la réponse qu’il donne à cette question dans les premières pages de ce même ouvrage : “ la propriété, c’est le vol”... [Lire la suite]
Posté par philoaletheia à 23:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 novembre 2010

Incertitude

                                              BC "Incertitude" Résonance 1 : quelles sont les forces qui commandent la forme? Et la forme elle-même est-elle une ou plurielle, travaillée par le jeu complexe des forces? L'artiste, sans doute, n'en sait rien, et c'est tant mieux. Car le savoir épuise la création, l'annule dans son principe même.... [Lire la suite]
Posté par philoaletheia à 10:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
05 novembre 2010

Qu'est ce que l' éthique? ?

Ce sont les Grecs qui ont forgé cette catégorie, désignant par "éthique" ce qui concerne la pratique de la vie selon une exigence de connaissance, de véracité, et de juste conduite. Dès lors une éthique consciente, lucide et vraie, se doit d'être fondée sur une métaphysique, ou une "physique" générale, qui détermine les principes de l'action. Le Sophos de la grande tradition est à la fois un observateur du Tout de la nature dont il élabore les lois constitutives, et un homme agissant dans le monde, éclairé par cette connaissance,... [Lire la suite]
Posté par philoaletheia à 12:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
03 novembre 2010

Résonances sur loi des 3 états et paradigme social

Résonance 2 (02/11/10) : relative à la thèse de Sloterdijk dans résonance 1 plus bas. Je crois qu'il faut interpréter la théorie de Sloterdijk relative à "la vexation par les machines" dans le prolongement des blessures narcissiques infligées à l'humanité par ses propres découvertes. Il me semble que lui-même va dans ce sens. Cette thèse est déjà présente chez Freud mais déplacée ici dans une perspective anthropo-historique permettant de penser le passage d'un paradigme traditionnel qui garantissait la subjectivation... [Lire la suite]
Posté par philoaletheia à 00:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 octobre 2010

La loi des trois états (partie 2)

La loi des trois états (partie 1 ) cliquez ici De la nécessité de l’histoire et du devenir Pourquoi l’humanité aurait-elle une histoire et pourquoi cette histoire aurait-elle un sens ? Parce que l’humanité n’est pas d’emblée achevée. Parce que l’esprit de l’homme est prématuré. Cette thèse qui est celle des philosophes de l’histoire comme Kant ou Auguste Comte, emprunte une perspective anthropologique. Alors que « l’animal vit d’une vie non-historique » (Nietzsche), qu’une « raison étrangère a pris soin de lui, […] ... [Lire la suite]
Posté par philoaletheia à 16:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]