31 décembre 2011

Etre et temporalité

J’entends au quotidien autour de moi des  petites phrases qui tournent en boucle : « je me sens déjà vieux, comment serai-je dans quelques années « ? La peur de vieillir nous hante, celle de ne plus être ce qu’aujourd’hui nous sommes gâche notre présent.. La plainte du Cid résonne encore : « ô rage ! ô désespoir ! ô vieillesse ennemie ».Alors, que diable,  Etre et temporalité : ennemis jurés ? Cela donne plutôt à penser, remettons l’ouvrage sur le métier si vous le voulez bien. ... [Lire la suite]
Posté par philoaletheia à 12:16 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

22 septembre 2011

Danser dans l'éternité

     « Les cieux veillent, protègent ces sommets aux crêtes effilées. Imperceptibles glissements de stratus enchâssés sur la voie céleste. Ce vaporeux tracé de nuages, dans sa marche silencieuse invite à la déprise. Destination vers l’ailleurs :  les monts de l’Olympe. En attendant le frémissement des nuages, Iris, la douce et belle messagère est encore endormie avec sa palette de couleurs – Respiration - Chut ! -Je goûte à l’indicible. Ce temps là m’appartient, je le fais mien, l’avant et l’après... [Lire la suite]
Posté par philoaletheia à 20:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 septembre 2011

ALETHEIA : du MASQUE et de la DANSE

A-lèthès : vrai, sincère, franc, véridique, véritable. Dans cette acception le "A" est privatif : non caché, non voilé, non trompeur. Il semblerait bien que la notion originale d'Alètheia, comme l'a soupçonné Heidegger, soit d'essence privative : la vérité se pense et se dit comme une abstention, face à un premier mouvement de dissimulation. Voilà qui en dit long sur notre supposée tendance innée à la véracité. Mais dans le monde de la pensée grecque "alètheia" se dit dans un rapport de l'homme au dieu. Le dieu, comme la nature,... [Lire la suite]
Posté par philoaletheia à 16:46 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
29 juin 2011

Génie et folie : une résonance

A lire, la résonance 1 associée au récent article consacré au génie et à la folie (tous les commentaires sont les bienvenus).
Posté par philoaletheia à 15:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 juin 2011

Vers une ontologie de la chair (L'Oeil et l'esprit, Merleau-Ponty)

TITRE : « Vers une ontologie de la Chair… »   (L’œil et L’esprit chez M. Merleau Ponty)         En préambule, il semblerait opportun de définir le champ lexical du terme phénoménologie (Je renvoie à cet égard pour plus de précisions au : Chapitre 7 « d’Etre et temps » de Heidegger) L’expression est composée de deux éléments : phénomènes et logos, la phénoménologie serait donc la science des phénomènes. Il convient donc d’élaborer le sens du « phénomène ». ... [Lire la suite]
Posté par philoaletheia à 09:49 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 juin 2011

GENIE et FOLIE : une contribution

Entre le génie et la folie se dresse un modeste "presque" qui fait toute la différence. Le génie est presque fou, mais de ce presque il tire les ressources de sa santé. Que ce presque se mette à vaciller, et c'est la catastrophe : Nerval pendu à un lampadaire de rue, Althusser assassinant sa femme, Nash discutant avec un camarade inexistant, Schumann se jetant dans le Rhin. On a de longtemps souligné la parenté entre les deux structures. Dans le génie se voit une sorte de monstruosité intellectuelle ou artistique, une hypertrophie... [Lire la suite]
Posté par philoaletheia à 12:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 mai 2011

Pour découvrir PYRRHON

Le première lecture qui s'impose c'est dans Diogène Laerce (Vies, doctrines et sentences de philosophes illustres) le chapitre su Pyrrhon, qui donne la doctrine et surtout de savoureux détails biographiques, d'une tonalité très expressive de cette expérience philosophique tout à fait exceptionnelle. Dans Montaigne (Essais tome 2) le chapitre sur Raymond Sebond, trop long, mais assez exact sur l'esprit du pyrrhonisme, que Montaigne seul semble avoir saisi correctement dans le passé de la culture française et universitaire. Et puis,... [Lire la suite]
Posté par philoaletheia à 16:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 mai 2011

PYRRHON : de la NON-DIFFERENCE (adiaphoria)

  Quelques contributions pour la connaissance du plus fameux des Sceptiques - à supposer qu'il soit bien un sceptique! Voici le texte canonique sur lequel nous pouvons nous appuyer pour dégager pleinement la position philosophique de Pyrrhon: "Timon son disciple dit que celui qui veut être heureux a trois points à considérer : d'abord quelle est la nature des choses ; ensuite dans quelle disposition nous devons être à leur égard : enfin ce qui en résultera pour ceux qui sont dans cette disposition. Les choses, il les montre... [Lire la suite]
Posté par philoaletheia à 16:30 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 mai 2011

De l'APHASIE PYRRHONIENNE

Aphasie, non-parole. Ici je distinguerai l'aphasie du mutisme. Je considérerai le mutisme comme une conduite pathologique en réservant le terme d'apahasie, contre l'usage moderne, à une attitude philosophique délibérée, choisie, soigneusement définie. Seul Pyrrhon, que je sache, s'est prévalu de cette position extrême, alors même qu'il parlait d'abondance, à en croire son biographe, Diogène Laerce, quitte à parler tout seul si l'auditoire se dérobait. On l'imagine aisément discutant avec ses gorets avant de les emmener au marché pour... [Lire la suite]
Posté par philoaletheia à 16:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 mars 2011

Tocqueville, l'Intranquille penseur ...

  TOCQUEVILLE, L 'INTRANQUILLE PENSEUR DE LA DEMOCRATIE   Alexis de TOCQUEVILLE présente manifestement aujourd'hui un regain d' intérêt pour la philosophie politique ; en effet dans l'abondante littérature politique du XIX° s , « De la démocratie en Amérique » est l'une des oeuvres les plus lues et les plus discutées . Après avoir été apprécié de son vivant , il tombe dans l'oubli après sa mort. Redécouvert d'abord aux Etats Unis dans les années 1930, il a fallu attendre les années 50, en France avec notamment... [Lire la suite]