incertitude

                                   BC

"Incertitude"

Résonance 1 : quelles sont les forces qui commandent la forme? Et la forme elle-même est-elle une ou plurielle, travaillée par le jeu complexe des forces? L'artiste, sans doute, n'en sait rien, et c'est tant mieux. Car le savoir épuise la création, l'annule dans son principe même. Heureuse incertitude, pour la délectation de celui qui se livre au regard.(GK)

Résonance 2 : Puissance de l'évocation dans le jeu trouble de l'incertain, l'imaginaire déroute et mène peu à peu à ce lâcher prise essentiel qui abandonne la tentation toujours vieille de l'esprit pour la forme et l'identifié. Ici commencent le débordement et l'ivresse des flux qu'aucune image ne contient. L'image est, en vérité, l'ennemi de l'imaginaire. Elle exhume des formes anciennes, fixées dans les archétypes de la mémoire pour être lisible. Sa pauvreté est dans son unité plastique, dans tout ce  qu'elle cadre, dans ce qu'elle cherche à montrer ou à dévoiler par ces bordures mêmes.

Ce n'est plus une image que je vois ; elle s'est effacée devant les forces vivifiées de l'imaginaire toujours naissant.

Voilà l'oeuvre !        DK